Présentation

Aurélien Bomy

 

né à Nantes en 1978, développe, très tôt, un goût et un intérêt pour les arts. Il exerce la profession de psychologue clinicien, orienté par la psychanalyse, en hôpital, en cabinet et en association.

En parallèle de ce parcours, de son expérience, de ses études, publications, enseignements et de sa pratique clinique, il poursuit une pratique artistique sous diverses formes. Il découvre et se forme, auprès d’artistes, de designers, de webmasters et d’infographistes, pour la publication d’articles, à la création, au design, à l’illustration de sites internet, à la diffusion web, à l’infographie, à l’animation, au montage vidéo et à l’utilisation d’outils qui lui permettent de donner une nouvelle impulsion à son travail artistique, en photographie et dans la réalisation de collages animés (stop-motion).

En mars 2018, il expose une série intitulée « Malaise » réalisée à partir de procédés de double-exposition.

En septembre 2018, retenu par un jury il expose à L’Art est aux Nefs à Nantes.

En novembre 2018, sa video « Dyschromatopsia » est sélectionné par un jury international pour figurer lors de l’exposition GESTE Paris 2018. Binaire / Non-binaire.

En décembre 2018, il expose sa série « Attraction ».

En avril 2019 il expose « Street Life ».

Procédant par associations, accumulations, agrégations, superpositions, dédoublements, glissement, étagement, ses œuvres comportent un décalage suscitant trouble, flou, désordre, désorientation, ivresse, malaise, perte de repère pour toucher les affects. En subvertissant subtilement les coordonnées symboliques de l’espace il s’agit, dans ce travail, d’attaquer l’univocité d’interprétation de la vision, la fixité, le pouvoir unificateur de l’image et ainsi de convoquer une subjectivité en provocant le regard à devoir se reformer des repères, à opérer des choix singuliers vers la nouveauté, la surprise, l’invention, pour faire surgir l’indicible et irreprésentable réel de la vie dans un mouvement, une temporalité.

Cette démarche qui côtoie et fraye avec l’impossible tend, dans son expérimentation, à repousser jusque dans ses retranchements, tout en en maintenant la fonction, les limites de la figuration, des domaines et des médias employés. Elle vise à faire apparaitre le caractère illusoire de toute vision du monde, de toute frontière supposée entre rêve et réalité pour démontrer que cette dernière n’est toujours que singulière, fictionnelle, fantasmatique, subjective.

 

Contact:         aurelienbomy@hotmail.com

 

Aurélien Bomy

 

Born in Nantes in 1978, Aurélien developed a taste and interest for the arts at an early stage. He is a clinical psychologist, based on psychoanalysis, in hospitals, private practice and associations.

In parallel with this path, experience, studies, publications, teaching and clinical practice, he continues an artistic practice in various ways. He discovers and learns from other artists, designers, webmasters and graphic designers, how to publish articles, create, design, illustrate websites, and how to perform in web streaming, computer graphics, animation and video edition. He finds out the use of tools that allow him to give a new impulse to his artistic work, in photography and in the creation of animated collages (stop-motion).

In November 2018, his video « Dyschromatopsia » was selected by an international jury to be displayed at the GESTE Paris 2018 exhibition. Binary / Non-binary.  

Proceeding by associations, accumulations, aggregations, superpositions, splitting, sliding and stepping, his works contain a gap arousing confusion, fuzziness, disorder, disorientation, euphoria, malaise, loss of landmarks to touch the affects. By subtly subverting the symbolic coordinates of space, the aim of this work is to attack the univocity of interpretation of vision, fixity and the unifying power of the image. Thus to summon subjectivity by forcing the gaze to reform landmarks, to make singular choices towards novelty, surprise and invention, to raise the inexpressible and unrepresentable reality of life in a movement, a temporality.

This approach, bordering with the impossible, tends, in its testing, to push its limits to the very edge, while maintaining the function, the limits of figuration, in the domains and media used. It aims to reveal the illusory nature of any vision of the world, of any supposed border between dream and reality, to demonstrate that the latter is nothing but singular, fictional, fantasmatic and subjective.

 

Contact:         aurelienbomy@hotmail.com